Be Ana, be perfect.

Les troubles du comportement alimentaire.

L’anorexie est un symptôme qui correspond à une perte d’appétit. Ce symptôme peut s’observer dans de nombreuses maladies organiques et psychiatriques.

 

L’anorexie mentale se manifeste notamment par une préoccupation très forte de l’apparence, qui entraîne des restrictions alimentaires drastiques. L’anorexie mentale n’est pas à confondre avec l’anorexie ; L’anorexique mentale n’a pas de perte de la faim, mais lutte contre la faim.

 

La boulimie se manifeste par des ingestions excessives d’aliments, de façon répétitive et durable, sans nécessairement que le sujet ne ressente une sensation de faim. L’individu boulimique peut avoir recours à certains actes en vue de stabiliser son poids, tels que la provocation du vomissement, l’utilisation inappropriée de laxatifs et/ou de diurétiques, la pratique excessive de sport et une restriction alimentaire très sévère.

 

Le pica est caractérisé par l’ingestion durable de substances non nutritives ; terre, craie, sable, papier, etc.

 

Le mérycisme se caractérise par des régurgitations et remastications d’aliments. Le mérycisme consiste à faire remonter les aliments volontairement.

 

Les crises d’hyperphagie sont caractérisées par la prise, en une coutre période de temps, d’une quantité de nourriture dépassant notamment ce que la plupart des individus mangent dans le même temps et les mêmes circonstances. Contrairement à la boulimie, l’hyperphagie est une prise d’aliments précis et choisis, et n’est pas suivie de vomissements/prise de laxatifs.

 

La sitiomanie se caractérise par un besoin impérieux, impulsif, d’absorber de très grandes quantités de nourriture.

 

1 janvier, 2014 à 16 h 00 min


Laisser un commentaire